Snuipp Espagne

Snuipp Espagne

Le 9 mai, on ne lâche rien...

Préavis de grève à l'AEFE pour le 9 mai

Préavis de grève à la MLF pour le 9 mai

Dans le contexte d'attaques sans précédent contre les services publics, toutes les fédérations de la Fonction publique (FSU, CFDT, CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, Solidaires, UNSA) appellent à la grève unitaire le jeudi 9 mai contre le projet de loi de destruction de la Fonction publique. (Un appel commun a signé par TOUTES les fédérations syndicales, cela fait des années que cela n'était pas arrivé.)

Dans le contexte spécifique de l'Éducation, sans oublier la destruction de la Fonction publique qui nous concerne aussi directement, le SNUipp-FSU appelle les enseignants à redire leur attachement au service public et leur refus de la loi Blanquer, lors de la grève du 9 mai et lors d'une manifestation nationale à Paris le 18 mai. → On ne marche pas ! On défile

 

 Dans le réseau AEFE et en particulier en Espagne, les personnels se sont aussi mobilisés fortement les mois précédents.

 

Le SNUipp Espagne, se trouvant face à des avis défavorables au renouvellement de détachement de collègues se multipliant à l'AEFE (4 à Valence, 3 à Madrid, 2 à Barcelone, 1 à Alicante, 1 à Bilbao...) et la MLF (2 aux Canaries, 2 à Saragosse) ne peut que constater que l'optimisme affiché de l'administration de tutelle qui soulignait que le nouveau bornage dans le temps allait rendre les IA DASEN plus compréhensifs sur les situations des personnels n'était que "poudre de perlimpinpin"... 

 

On nous a parlé d'accord AEFE/MENJ, on nous assure que tout est fait pour faciliter ces renouvellements , les collègues n'en continuent pas moins à être obligés de déposer recours dans l'urgence et l'angoisse et les résultats se font attendre (deux  recours pour le moment couronnés de succès à Bilbao et à Valence, et deux propositions pour un an alors que le contrat résident est établi sur 3 à Valence, selon la mode lancée par la direction académique du 93 il y a maintenant 4 années). On ne voit en rien ce qui a changé par rapport aux autres années: on ment à nos représentants du secteur HDF, on nous ment, on continuera à nous mentir, on nous mène en bateau, et les promesses n'engagent que ceux qui y ont cru... Le Secteur Hors de France gère dans l'actualité le suivi de plus de cinquante refus de renouvellement sur tout le réseau AEFE...

 

 Pétition sur les détachements

Face aux atteintes sans précédent au droit à la mobilité choisie (bornage à 6 ans pour tous les nouveaux résidents, non-renouvellement au premier degré...), en plus des différentes interventions FSU au niveau national, les syndicats de la FSU lancent une pétition en ligne à destination du Ministre de l’Éducation nationale. Cette pétition peut trouver un écho bien au-delà de nos syndiqué.es : l'ensemble des personnels, les parents, les Français.es de l'étranger peuvent tous être concerné.es.

→ Signer et faire signer massivement la PETITION EN LIGNE ICI (https://petitions.snes.edu/?petition=43)

 

Par ailleurs, le gouvernement reste empêtré dans la révolte sociale qui secoue le pays, et le président Macron après avoir annoncé des mesures qu'il avait de toute façon déjà programmées, tente de venir en aide à son ministre favori, Blanquer, en lançant des propositions mirifiques sur les effectifs scolaires sans evoquer les créations de postes nécessaires.  Tout ce beau monde neo libéral aux commandes voit arriver l'échéancier électoral européen  et traîne les pieds pour le calendrier de ses réformes en espérant comme toujours que l'été permettra de faire passer l'étouffe-chrétien: on attend toujours le projet pour l'AEFE en se doutant bien que le démantèlement du réseau va se poursuivre, et la vaste escroquerie que l'on nous prépare une fois de plus au sujet des retraites est annoncée pour la fin de l'été, justement. Rien de tel que l'heure de la sieste pour égorger plus facilement les opposants...

 

Les syndicats de la FSU majoritaires dans le réseau (SNUipp, SNES, SNEP) continuent leur mobilisation contre l'offensive libérale, pour la défense de l'Enseignement français à l'étranger, de l'opérateur public AEFE et de ses personnels, ses élèves et toute la communauté éducative. 

 

Le SNUipp Espagne refuse les fermetures de postes, la précarisation des statuts et la mobilité imposée aux résidents.  Il appelle donc à se mettre en grève massivement dans tous les établissements ce jeudi 9 mai*.

 

* Sur Madrid, cet appel est aussi relayé par Comisiones Obreras pour tous les recrutés locaux. Nous les en remercions vivement car nos camarades espagnols soulignent bien que les refus de détachements sont un pas supplémentaire vers la privatisation. Mais dans les EGD, le droit de participation pour les locaux à une grève française sur préavis déposé dans le réseau a été établi de toute façon par la DRH de l'AEFE. 

 

 

 

 

 

 

 

 



30/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres