Snuipp Espagne

Snuipp Espagne

Recrutement résidents rentrée 2019 ESPAGNE

La CCPL de recrutement s'est tenue le mardi 5 mars. Vos questions à: ccpl.snuippespagne@gmail.com

 barème pour cette année : 

https://recrutement.aefe.fr/residents/Docs/NoticeES.pdf

 

lien : déclaration liminaire des commissaires paritaires du SNUipp FSU

 

Dans le cadre d'un deuxième volet de suppressions massives pour motif d'économies forcées et de quelques redéploiements de postes de résidents (principalement vers l'Amérique Latine) qui touche le réseau Espagne et affecte aussi toute l'Europe de l'Ouest et le Maroc, tous les postes libérés en Etablissement en Gestion Directe ( Valence et Madrid ) ont été pour le moment rayés de la carte par l'AEFE. 

Le conventionné Molière de Villanueva de la Cañada, qui ne comptait pourtant que 4 résidents au premier degré, voit lui aussi se faire fermer son poste libéré... Et celui d'Ibiza est échangé contre la création d'un résident lettres au second degré.  A charge pour les établissements, d'ouvrir à leur frais des postes de recrutés locaux relativement sous-payés pour compenser.  

 

1 seul poste vacant au premier degré était donc à pourvoir dans tout le réseau Espagne. (Alicante). Découvert par un départ à la retraite de collègue.. pour 203 dossiers de candidatures validés.

 

postes étaient susceptibles d'être vacants à Madrid et Bilbao mais n'étaient pas libérés à la date de la commission

 

Seules ont été classées par établissement les candidatures des 38 (tout de même!) vrais résidents.

 

Mais si d'autres départs devaient se produire, on a bien peur que les postes de résidents passent également à la broyeuse avant même que l'on puisse les proposer.  Des raisons supplémentaires pour la colère, s'il fallait en chercher...

 

 De surcroît, les contrats de détachement pour les nouveaux recrutés ne seront établis à partir de la rentrée 2019 que pour une durée de six ans (trois ans renouvelables une seule fois).  Retour en France obligatoire ou contrat local précaire dans le pays au bout de cette période. Enfin, on ne peut plus solliciter dans aucun cas un autre poste si on est en cours de détachement, même en ayant réalisé un premier contrat AEFE: la même règle s'applique à tous types de détachements. Ce qui vient expliquer aussi que le "turn over" sur les postes actuels se réduise encore beaucoup plus cette année.

 

Bien entendu, le SNUipp ESPAGNE s'élève contre les suppressions de postes réduisant les possibilités de recrutement, de résidentialisation des nombreux titulaires déjà sous contrat local,  et empêchant toute "mobilité internationale" dont certains, sans connaissance approfondie du sujet, se gargarisent hélas depuis deux ans. Il se déclare de toute façon totalement opposé au nouveau dispositif sur les détachements affectant l'attractivité des postes de résidents.

Les enseignants français en Espagne, comme l'ensemble de leurs collègues du réseau AEFE, vont glisser peu à peu vers la précarité qui était la règle générale avant 1992: le pouvoir en place râcle les fonds de tiroir pour honorer les cadeaux fiscaux faits aux plus riches et confond réforme et régression !

 

Ensemble, refusons de nous laisser faire...

 



13/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres