Snuipp Espagne

Snuipp Espagne

Recrutement résidents rentrée 2019 ESPAGNE

Le processus de recrutement résidents est en cours pour la rentrée 2019.

 

Boîte pour envoi de vos copies de dossiers ou pour toutes questions touchant la CCPL, si vous êtes adhérent SNUipp: ccpl.snuippespagne@gmail.com

 

Date limite de constitution du dossier en ligne et d'envoi du dossier exclusivement par voie postale au Service Culturel de l'Ambassade de France en Espagne: 23/01/2019

 

Date limite de choix des postes: 10/02/2019

 

Commission paritaire de recrutement (CCPL) : 5/03/2019

 

Plus d'informations sur adresses, marche à suivre, dossier, barème pour cette année : 

https://recrutement.aefe.fr/residents/Docs/NoticeES.pdf

 

 

Autant ne se faire aucune illusion, il n'y a pour le moment que 6 postes vacants au premier degré dans le réseau Espagne. Principalement découverts par des départs à la retraite de collègues. Et nous n'avons aucune garantie que dans le cadre d'un deuxième volet de suppressions et de redéploiements de postes (principalement vers l'Amérique Latine) qui affecte le réseau Espagne, une partie de ces postes ne soit pas tout bonnement supprimée par l'AEFE d'ici la CCPL de mars.

https://www.aefe.fr/personnels/recrutement-des-residents/postes-a-pourvoir

 

Au vu de l'existence un peu partout d'un nombre important de titulaires en contrat local (titulaires non résidents) prioritaires, voire de personnels résidant en Espagne, en disponibilité et en attente d'un premier poste de résident, vous n'avez pratiquement aucune chance d'obtenir l'an qui vient poste de résident si votre résidence effective n'est pas déjà en Espagne ou si vous n'y avez pas un conjoint installé à la date de la CCPL. Ceci afin de vous éviter de vous investir dans un remplissage inutile de documents et dans des frais d'envoi pour rien du tout... Vous voià informés et prévenus. Mais bien entendu, comme il est seriné pour escroquer les millions de personnes qui jettent leurs économies dans le Loto, "cent pour cent des gagnants tentent leur chance"...

 

De surcroît, les contrats de détachement pour les nouveaux recrutés ne seront établis à partir de la rentrée 2019 que pour une durée de six ans (trois ans renouvelables une seule fois).  Retour en France obligatoire ou contrat local précaire dans le pays au bout de cette période. Ce qui vient expliquer aussi que le "turn over" sur les postes actuels se réduise encore plus cette année.

 

Bien entendu, le SNUipp s'élève contre les suppressions de postes et le nouveau dispositif sur les détachements qui réduisent à la fois les possibilités de recrutement et l'attractivité des postes de résidents, faisant peu à peu glisser à nouveau les enseignants français en Espagne, comme l'ensemble de leurs collègues du réseau AEFE, vers la précarité qui était la règle générale avant 1992.

 



13/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres