Snuipp Espagne

Snuipp Espagne

Grève du 22 mai 2018

 Grève du 22 mai

 

Durant ces derniers mois, nous nous sommes fortement mobilisés contre les restrictions budgétaires et les fermetures de postes de résidents dans le réseau AEFE sans que notre voix ait été vraiment entendue. On nous annonce maintenant une réforme de l'opérateur public AEFE sans qu'aucune concertation ne soit mise en place. Les missions de l'inspection générale dépêchées par l'autorité de tutelle véhiculent déjà les pires idées reçues au sujet des fonctionnaires résidents... et nous laissent présager du pire. 

 

En France, au plus haut degré de l'état, on ose assimiler les justes revendications défendant les acquis à de l'"antipatriotisme"... Le mépris existant face à la mobilisation sociale témoigne de l'esprit ultralibéral en place au pouvoir depuis l'an dernier : la mise en pièces des services publics est en marche... 

 

C'est pourquoi, plus que jamais, il est primordial de montrer que nous sommes toujours dans l'action et qu'aucune décision ne pourra être prise sans que nous participions à son élaboration. En tant fonctionnaires, nous participons au maintien d'un service public de qualité en France comme à l'étranger qui est attaqué de toutes parts. 

 

La mobilisation du 22 mai nous concerne donc directement mais localement nous devons aussi montrer notre force pour défendre nos revendications :

  

- arrêter les mesures de restrictions budgétaires qui mettent en péril le fonctionnement des établissements.

- stopper les fermetures de postes de résidents (Lesseps, Madrid et d'autres sûrement à venir).

- obtenir les détachements pour ceux qui sont toujours en attente de réponse à leurs demandes.

 

A la MLF, 

-dénoncer la libéralisation du recrutement par la mise en place d'une formation initiale au rabais.

-Dire non à la mobilité forcée avec une limitation des contrats sans contreparties réelles.

 

 

La mobilisation a un prix mais la passivité face aux mesures à venir nous coûtera encore plus cher.

 

 

Pour rappel, ci-dessous le message du SNUIpp-FSU HDF :

 

 Mardi 22 mai : nouvelle journée de mobilisation pour défendre la Fonction publique

Neuf syndicats de fonctionnaires appellent à une troisième journée de grève pour préserver les statuts, les emplois et les salaires.

 

 Dans ses publications, le SNUipp-FSU montre bien les risques qui pèsent : "chantiers pour démolir la Fonction publique", "détricotage du statut de fonctionnaire", ...

Ces risques sont similaires à ceux qui pèsent sur l'AEFE comme Établissement public et sur ses personnels.

C'est pourquoi les syndicats HDF FSU (SNES, SNEP, SNUipp) ont déposé un préavis commun et appellent les personnels à poursuivre les mobilisations de cette année.

Nous devons faire entendre nos voix, particulièrement à l'heure où les inspections générales du MEAE et du MEN "sont chargées d’une mission d’évaluation sur l’enseignement français à l’étranger, impliquant notamment de réfléchir aux modalités du doublement des effectifs du réseau évoqué par le Président de la république". 

 

 

Nous vous invitons à télécharger ces documents pour les diffuser et les afficher.

  

NB Ces documents sont tous disponibles ici : https://www.snuipp.fr/Greve- unitaire-22-mai-2018 

  

Pour la défense de la Fonction publique,

Pour la défense de l’Établissement public AEFE et de ses missions,

 

Tous en grève le 22 mai, avec le SNUipp-FSU et l’intersyndicale Fonction publique !

 



15/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres