Snuipp Espagne

Snuipp Espagne

Evaluations CP/CE1: la farce se poursuit

Les témoignages se multiplient en France d'enseignants révoltés contre des évaluations CP CE1, pour certains exercices, inadaptées aux niveaux , chronophages, incompréhensibles. Le site du SNUipp National vient de publier à nouveau un article sur ce sujet :

https://www.snuipp.fr/actualites/posts/evaluations-cp-ce1-vous-saisissez-m-le-ministre

 

En Espagne, les collègues ayant su prendre du recul et n'ayant pas réagi avec l'enthousiasme attendu des bons petits soldats, témoignent également et nous ont fait remonter leurs sentiments sur des évaluations, ressemblant, et ce n'est pas une surprise, à ceux exprimés par nos collègues de France:

 

  • temps prévu pour chaque livret 20 mn - temps effectif de passation si volonté de “mise en confiance” 1h30, donc impossible de respecter le protocole prévu
  • exercices non adaptés aux niveaux et mélangeant les compétences à évaluer
  • exercices non adaptés à des élèves hispanophones pour qui le français est langue de scolarisation
  • évaluations trop longues et parfois stressantes
  • présentation inadaptée à des élèves à besoins particuliers
  • sous des formes inconnues des élèves de cet âge (QCM)
  • Maths : 1 exercice sur 9 pertinent pour des enfants de cet âge
  • Lecture : 4 sur 10 sont pertinents, certains exercices mettant les enfants en difficulté alors qu’il pourrait tout à fait être à la portée de cette tranche d’âge

Le SNUipp-FSU national met en avant que, du fait de nombreux biais, les résultats seront peu fiables et non exploitables. En effet, dans de nombreuses classes, comme en Espagne le protocole de passation n'a pas pu être respecté pour ne pas placer les élèves en situation d'échec et ne pas entamer le nécessaire travail de confiance initié par les maîtres et maîtresses dans leur classe. Il rappelle la pertinence de deux types d'évaluations, celle pratiquée quotidiennement par les enseignants au cours des apprentissages et celle du système scolaire pratiquée par échantillonnages de manière beaucoup plus fiable et moins coûteuse.

 

L'équipe du Cycle 2 du Lycée Français de Madrid a choisi de ne pas faire passer ces évaluations. Le SNUipp Espagne la soutient.

 

Ailleurs, des collègues qui ont tout de même fait passer ces évaluations se heurtent à des problèmes de saisie, manifestent leur exaspération  et témoignent:

Certains courriels parlent de "maltraitance" aux enseignants. De véritable "cauchemar". D'autres parlent d'une saisie pouvant durer, selon les compétences des collègues face à un écran, de 10h à plus de 20h.  Par ailleurs, les collègues ne comprennent absolument pas quelle remédiation sortira de cette saisie, car ils n'en comprennent absolument pas le but.

 

Le SNUipp, outre son soutien apporté à Madrid, soutient également tous les collègues qui choisiront de ne pas opérer la saisie. Il vient de l'exprimer dans une lettre adressée à l'IEN Zone Europe Ibérique, dont tous ses adhérents ont reçu copie. Cette lettre a été transmise au Service Pédagogique de l'AEFE par notre Secteur Hors de France.

 

Le SNUipp Espagne, face à cette farce et cette absence d'explications, face à cette volonté de faire passer en force des réformes et des batteries d'évaluations incomprises par la communauté éducative ne peut maintenant que relayer le mot d'ordre du SNUipp national  A NE PAS SAISIR LES RESULTATS DES ELEVES.  

 

DEPOSEZ VOS CAHIERS SUR LES BUREAUX DES DIRECTEURS,

ET QUE LES EQUIPES D'ENCADREMENT SI ENTHOUSIASTES LES RENTRENT ELLES-MÊMES !

 

 



16/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres